Article publié le : 15/01/2024. - Catégorie: les techniques des vins et spiritueux. -  Auteur : Frédéric BLANC

William Grant et la Vallée des Cerfs

Avant de travailler pour la Cave Millésimes et de rédiger entre autres, ces articles, beaucoup de noms m’étaient inconnus. Par exemple, celui de William Grant m’aurait plutôt fait penser à un personnage de Western. Imaginez un instant, un Clint Eastwood sous un Stetson portant l’odeur de son cheval rentrer dans un saloon pour commander un "Scotch".

Bien loin de mon imaginaire, William Grant & Sons est une société écossaise spécialisée dans les spiritueux. C’est le troisième plus gros producteur de Whisky avec 10.4% du marché derrière Diageo et Pernod Ricard. Vous connaissez forcément certaines marques comme The Balvenie, Macallan, Highland Park, ou encore Hendrick’s Gin… Ne comptez pas sur moi pour vous parler du groupe, la personne à l'origine de cette société est plus intéressante.

Chez Millésimes, en discutant avec les clients et les fournisseurs, on devine une règle d'or : il y a toujours une bonne raison qui pousse les hommes à créer des vins et des spiritueux, et donc une belle histoire.

William Grant et son épouse Elizabeth - Glenfiddich

William Grant et son épouse Elizabeth

( source : https://www.glenfiddich.com/fr-fr/our-story)

William Grant

William Grant est un Ecossais. Le clan Grant arrive dans le Speyside après avoir été récompensé en recevant des terres pour « services rendus au roi ». Notre personnalité du jour est né à Dufftown en 1839. A sept ans, il commence à garder le bétail familial dans les collines, puis travaille comme apprenti cordonnier et employé à la chaux. En parallèle, il reçoit une bonne éducation ce qui lui permet de devenir comptable de la distillerie du coin. Au passage, pour les dégustateurs avertis que vous êtes, la distillerie du coin s’appelle Mortlach. William Grant se découvre une vocation pour le Whisky et rêve de devenir distillateur. Marié à Elizabeth avec qui il a neuf enfants, il économise de l’argent pour réaliser son projet.

Glenfiddich

Après 20 ans de service chez Mortlach, William en est le directeur, pourtant à l’âge de 47 ans (1886), il se dit qu’il est temps de réaliser son rêve. All-in, comme dirait les joueurs de poker. Il démissionne et engage toutes les économies d’une vie au service de sa vocation. Avec ses £775, il commence par acheter un terrain avec une source d’eau et assez de terres autour pour la protéger. Puis, il y construit une distillerie qui portera le nom du lieudit « Glenfiddich » dont la traduction est « La Vallée des Cerfs ». Il récupère les alambics de l’ancienne distillerie de Carhu alors en reconstruction et un an plus tard, il y réalisera sa toute première distillation le jour de Noël aidé par ses neuf enfants avec l’ambition de faire « the best dram in the valley » (le meilleur verre de la vallée).

William Grant produit ce jour là un single malt alors que toutes les autres distilleries produisent des blends. Pour le Whisky Glenfiddich de William Grant & Sons, le succès est au rendez-vous et permet la construction d’une seconde distillerie en 1892 toujours à Dufftown : The Balvenie. La machine William Grant est lancée.

Le début du XXème

Notre protagoniste a encore des idées, il pense que son Whisky peut s'exporter au-delà des frontières. Agé de 71 ans, il demande alors à son gendre Charles Gordon, de partir conquérir de nouveaux marchés en Extrême-Orient, Australie et Nouvelle-Zélande. Imaginez le contexte, au début du siècle dernier ou le plus court des déplacements est déjà une aventure en soi. Avec toute sa détermination, Charles muni de son Doctor Bag contenant quelques précieux flacons s'embarque sur un bateau à vapeur en novembre 1909 qui le conduira jusqu'à Port Saïd (Egypte) au-devant de périples incroyables et de multiples péripéties. Pendant onze mois, il sillonne tour à tour l'Inde, la Birmanie, la Malaisie, Hong-Kong, la Chine, le Japon, le Sri Lanka et toute l'Océanie. Le bougre a négocié avec plus de 60 agents des contrats à long terme pour ancrer les fondations de la réussite de Glenfiddich. C'est la première fois qu'une distillerie écossaise exporte sa production. La distillerie Glenfiddich conserve précieusement de nombreuses archives, preuve de l'esprit bâtisseur de cette maison : le doctor bag, des centaines de lettres, des photos, des carnets ou agendas si précis, ils constituent un carnet de voyage formidable.

William Grant décèdera en 1923. Même sans son fondateur, Glenfiddich avance. En 1957, la distillerie embouteille son Whisky dans une bouteille triangulaire, le groupe est le premier à emballer leurs eaux-de-vie dans des tubes ou paquets cadeaux. Quatre ans plus tard, c'est le premier single malt de 10 ans d'âge qui est proposé sur le marché. Dans les années 1960-1970, la distillerie lance une campagne pour promouvoir les bienfaits des Whiskies singles malt alors que la concurrence indépendante tombe en faillite ou est rachetée. Résultat, leurs spiritueux sont vendus dans 180 pays et représentent environ 20% des ventes de singles malt. En 1969, il ouvrent la première boutique pour les visiteurs de la distillerie.

Aujourd’hui William Grant & Sons est un mastodonte du secteur. On pourrait parler croissance avec l’acquisition de la liqueur de Whisky Drambuie ou de la distillerie irlandaise Tullamore, technique  avec le processus de micro-maturation de la distillery Ailsa Bay, création avec Hendrick’s Gin lancé en 1999 concocté avec 11 plantes, du concombre, de l’essence de rose. Pour autant de mes recherches sur le sujet, je crois que la vraie richesse du groupe sont ses valeurs. Aprés tout, dans notre quotidien on essai de passer du temps avec des personnes qui partagent nos valeurs. Pour William Grant, ses valeurs étaient la famille et l'innovation. Comment ne pas adhérer à ce parcours de vie? Qui connait dans son entourage une personne qui abandonne une place de directeur pour sauter dans l'inconnu. Je crois que dans un coin de notre tête on rêve toujours d'aventure. Apparemment, on peut vivre ça juste devant sa porte avec une ambition qui peut sembler toute simple, celle de vouloir faire 'the best dram in the valley" (le meilleur verre de la vallée). 

Produit ajouté à la liste de souhaits
Product added to compare.

En accédant à nos offres, vous déclarez avoir l'âge légal pour consommer de l'alcool en France.

La vente d'alcool à des mineurs est interdite.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Code de la santé publique - art L.3342-1 . L 3342-3

En poursuivant votre navigation sur la Boutique en ligne de la Cave Millésimes, vous certifiez avoir l'âge légal et vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Bonne navigation.

En savoir plus